colonirritable.info titre

Traitements

Il n'existe à ce jour aucune approche standard satisfaisante permettant de soigner simplement et définitivement le syndrome du côlon irritable. Il est cependant possible de mettre en place des solutions qui réduiront l'intensité des symptômes et de la gène induite par la maladie.


Limites

Le syndrome du côlon irritable est une maladie complexe. En effet, les causes de la maladies diffèrent d'un individu à l'autre. Si chez certains, des infections intestinales – parfois anciennes- sont probablement responsables de la survenue de la maladie, chez d'autres l'apparition de la maladie peut avoir une cause psychologique . Il faudra donc adapter le traitement « au cas par cas ». L'expérience personnelle du patient tiendra une place particulièrement importante dans ce processus: s'il n'existe aucun « pilule miracle » efficace chez tous, il est possible de trouver, avec le temps, une solution qui vous apporte un réel soulagement.

Traiter les symptômes

Constipation/ diarrhée

L'une des approches les plus courantes dans le traitement du syndrome du côlon irritable est la prise de fibres alimentaires. Les fibres alimentaires sont utilisables tant en cas de constipation qu'en cas de diarrhée. Il est possible d'augmenter l'apport en fibre par l'alimentation ( consommation de céréales complètes par exemple) ou par des compléments alimentaires. L'approche par compléments alimentaire, notamment à base de psyllium est généralement préférée en raison d'effets secondaires moindres ( notamment les ballonnements) par rapport aux fibres contenues dans le son de blé par exemple1. Des laxatifs peuvent être prescrits lorsque la prise de fibres alimentaires s'avère insatisfaisante.

Douleurs

Les douleurs abdominales sont provoquées par des contraction involontaires (des spasmes) des muscles entourant le côlon et permettant le transit intestinal. Ces douleurs peuvent être réduites chez certains patients par la prise d'antispasmodiques2. Les principaux antispasmodiques utilisables sont le dicetel et la mebeverine.

A noter qu'une association de mébeverine et d'un médicament à base de siméticone ( utilisé généralement en traitement des ballonnements) semble supérieure à l'usage d'un antispasmodique seul3.

A noter qu'un produit comme l'huile essentielle de menthe poivrée possède des vertues antispasmodiques avérées et a montré une efficacité comparable au dicetel au cours d'essais cliniques. ( Voir : menthe poivrée et côlon irritable)

Traiter les causes

Causes infectieuses

l'étude du rôle de la flore intestinale dans l'apparition du syndrome du colon irritable a permis la mise en place de nouvelles options thérapeutiques :

Antibiotiques

La rifaximine est un antibiotique mal absorbé par l'organisme (ce qui permet de cibler spécifiquement l'intestin). Plusieurs études montrent que la rifaximine permet une réduction significative des symptômes chez certains patients.

Probiotiques

Les probiotiques sont des bactéries jouant un rôle important dans le processus de digestion. L'efficacité de certaines familles de probiotiques est démontrée par plusieurs études4.

Causes psychologiques

Le facteur psychologique joue un rôle important dans l'apparition de la maladie. L'anxiété chronique est notamment pointée comme un phénomène déclenchant par de nombreuses études. Une prise en charge par psychothérapie, mais aussi la pratique d'exercices de relaxation comme le yoga ont montré une réelle efficacité pour réduire les symptômes de la maladie5.

Sources

  1. Bulking agents, antispasmodics and antidepressants for the treatment of irritable bowel syndrome. Rev Gastroenterol Mex. 2012
  2. Effect of antispasmodic agents, alone or in combination, in the treatment of Irritable Bowel Syndrome: Systematic review and meta-analysisRev Gastroenterol Mex. 2012
  3. The Efficacy and Safety of Rifaximin for the Irritable Bowel Syndrome: A Systematic Review and Meta-Analysis Am J Gastroenterol 2012
  4. Efficacy of probiotics in irritable bowel syndrome: a meta-analysis of randomized, controlled trials. Dis Colon Rectum. 2008
  5. Psychosocial determinants of irritable bowel syndrome World J Gastroenterol. 2012

rectangle gris Les informations contenues sur ce site sont données à titre purement informatif et ne peuvent remplacer une consultation médicale.
rectangle gris Conditions d'utilisation Contact © Medsource.fr